Le Retour de Marçao : Jour 4, 5, 6 suite – Fume dans les toilettes

La scène du concours de musique que nous avons tournée à la Salle Rustic de Montereau (77) supposait qu’on fasse jouer différents groupes. Il y a deux anecdotes que je voudrais vous raconter à ce sujet.

La première concerne les figurants que l’on voit faire la queue pour entrer dans la salle. Parmi eux, on reconnaîtra peut-être les membres du groupe qu’on voit au tout début du film, lorsque Marçao se promène sur les quais de la Seine, et avec lequel il interprète Captain Seu pour la première fois à l’écran. Ce sont les musiciens de Hero Of The Day, un chouette groupe qui m’a fait l’amitié de venir jusqu’en Seine-et-Marne pour le film.

Pour le clin d’oeil, je trouvais amusant qu’on les retrouve à travers le film. Une sorte de cameo gagesque dont l’objectif est de titiller la curiosité du spectateur, et d’insister sur le côté absurde du film, une absurdité finalement assez en phase avec le monde, non ?

La seconde anecdote concerne le groupe qui joue sur scène au moment où (attention spoiler) Marçao parvient à entrer dans la salle. Que je vous explique…

 

  • La salle de concert est à Montereau. A chaque que je dis que j’ai participé à la création du festival de Montereau on me répond « Montreux ? Mais c’est super connu ! ». Sauf que Montreux est en Suisse et a été créé bien avant ma naissance.
  • Smoke on the Water, la célèbre chanson de Deep Purple, raconte l’incendie du casino de Montreux lors d’un concert de Franck Zappa.
  • Alors je me suis dit : 1+1=2, écrivons une chanson hommage et parodique ! Et voici comment « We all came out to Montreux », premiers mots du tube interstellaire du Violet Profond devient « On est allés à Montereau », et comment l’incendie du casino devient l’incendie de la salle Rustic, tout ça parce qu’un type… fume dans les toilettes (smoke on the water, si l’on veut bien accepter de mal le traduire).

Merci à Timothée Boeda Binant et à son jumeau cosmique Loïc Bétems de s’être prêtés au jeu, et d’avoir accepté d’être les Dick People, alternative loufoque du Deep Purple.
12020048_959851224053278_9106539300485869480_n
Et parce que les faux raccords sont trop évidents à l’image, voici les paroles complètes de la chanson. Vous l’aurez voulu.
Et pour ceux qui auraient l’air de l’originale en tête, eh bien… amusez-vous 😉

On est allés à Montereau
Entre la Seine et l’Yonne
Pour enregistrer un morceau
Avant que tout déconne
Un poster de Frank Zappa
Accroché dans les cabinets
Je l’ai roulé pour me faire un joint
Mais j’ai tout fait brûler

Fuuuume dans les toilettes
Mon feu dans la cuvette

Toute la salle de spectacle en feu
Les gens partout qui criaient
Qui pleuraient et qui brûlaient
Et moi je planais déjà un peu
C’était stupide de ma part
Mais je n’avais plus de papier
Il fallait bien que je serve l’art
Déjà que j’étais venu à pied

Fuuuume dans les toilettes
Mon feu dans la cuvette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s