BAFTA : les films diffusés uniquement en streaming seront éligibles. La révolution est là.

C’est LA bonne nouvelle, l’excellente nouvelle des BAFTA, l’académie britannique du cinéma, l’équivalent des Oscars au Royaume-Uni : désormais, les films diffusés uniquement en streaming seront tout aussi éligibles que ceux qui  auront au préalable bénéficié d’une sortie en salle.

Révolution, oui, et une belle, une qui ne nécessitera pas de couper des têtes. Une révolution qui considère le cinéma en tant que tel et non pas en fonction de son mode de diffusion. On parle à nouveau et enfin de cinéma pour ce qu’il est.

tom cruise di caprio

Tom Cruise et Leonardo di Caprio, bientôt en Direct to VOD

J’avais eu l’intuition que l’avenir du cinéma allait se jouer AUSSI en VOD, en home cinema, tout autant que dans les salles (et même davantage d’ici quelques années, si vous voulez mon avis). Les envies du public changent. Les modes de production des films changent. Le matériel pour faire et voir des films change. Désormais, la façon de les récompenser change aussi.

C’est une nouvelle fabuleuse pour moi, non pas parce qu’elle confirme que j’avais raison (avoir raison n’est jamais une satisfaction), mais parce qu’elle va permettre à de nombreux réalisateurs comme à moi de faire des films d’une autre façon, et d’être reconnus pour leurs films en tant que tels. Parce que ça continue à ouvrir des voies. Parce que ça bouge, ça vit, ce sont des perspectives créatives extraordinaires puisqu’elles sortent du carcan traditionnel.

Oh, ce n’est pas demain que les producteurs qui ont fait leur beurre grâce aux salles, et qui ont encore l’argent nécessaire pour faire des grands films d’envergure internationale accepteront ces changements. On les comprend : pourquoi changer un système qui les a rendus riches ? Reste que des producteurs avec moins d’argent mais plus d’audace, des réalisateurs créatifs, des comédiens optimistes et amoureux de l’art creusent un sillon dans lequel commence à pousser quelque chose de grand. Il n’y a pas qu’un seul cinéma. Le cinéma est incroyablement multiple. Et il y a autant de façon de faire des films.

Bien obligé de reconnaître que Netflix, Amazon et les grands acteurs du web n’y sont pas pour rien. C’est bien sûr leur business qui y gagne avant tout. Mais je veux croire que cela apportera une notoriété et surtout une légitimité aux films destinés à la VOD, faute d’être acceptés par une industrie traditionnelle à la papa, désormais datée.

Knock knock ! Qui frappe à la porte ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s