L’état du cinéma français en chiffres

Et sans faire attendre plus longtemps notre belle audience : 90% des films français ne sont pas rentables.

un film francais pas rentable du tout

(Un film français pas rentable du tout)

C’était le cas en 2014, et déjà en 2013. Pourtant, Les Inrocks maintiennent que 2014 fut une excellente année pour le cinéma français, où 22 films ont été rentabilisés. Car si certains films comme Mais Qu’Est-Ce Qu’on a Fait Au Bon Dieu ou Retour chez ma Mère tirent le chiffre d’affaires du secteur vers le haut, dans l’ensemble c’est donc seulement un film sur 10 qui est rentable. Avec de grosses gamelles.

L’Après-Cannes

C’est un peu la leçon de Cannes, pour moi : avec Le Retour de Marçao nous avons fait un film « artisanal ». A Cannes, j’ai pu constater, ainsi que la productrice, à quel point nous étions face à une Industrie. Artisanat et Industrie ne sont plus compatibles (l’ont-ils jamais été ? Je le crois pourtant oui).

Dès lors le choix peut se poser en ces termes :

  • Soit je m’inscris dans une démarche « industrielle » où il n’est jamais vraiment question du film mais de rentabilité ; je me bats pendant des années face à des gens qui ne veulent pas que je fasse des films ; avec un risque estimé à 9/10 pour que le résultat ne soit pas rentable (d’où bien sûr, les hésitations des producteurs).
  • Soit je m’inscris dans une démarche neuve d’exploitation en ligne, via la VOD, avec support des festivals si possible, en minimisant les coûts pour que la rentabilité soit plus facile à atteindre.
  • Soit les deux, avec deux projets parallèles.

Le cinéma en ligne est-il l’avenir ?

Je suis convaincu d’une chose : les gens qui ont l’argent aujourd’hui capable de faire des films à grande audience sont dans le cinéma industriel. Ils n’ont aucune idée de ce qui est possible en ligne, et n’ont aucune envie que ce secteur fonctionne. Parce que leur beurre, ils l’ont fait en salles (et c’est tout à leur honneur, comprenons-nous bien). Et que le changement, c’est pas maintenant qu’ils faudrait l’accepter. Trop de contraintes, trop de nouveautés à saisir, trop de paramètres mal maîtrisés, je pense.

Mais c’est aussi la preuve qu’on nouveau territoire est à conquérir. Des pistes fraîches à creuser. De nouveaux business models à mettre en place. Bref : un nouveau cinéma à créer.

Je crois aussi que l’expérience du home cinema va de plus en plus sérieusement concurrencer l’expérience de la salle : chez soi on n’a pas l’effet « social » difficilement remplaçable, certes, mais on a un confort non négligeable. Les systèmes de home cinema sont extrêmement performants, la qualité de l’image et du son est devenue irréprochable, les écrans télé ont grandi, les projecteurs offrent des caractéristiques largement suffisantes pour vivre une belle expérience de cinéma chez soi, à l’heure que l’on veut, avec qui l’on veut, et sans les smartphones qui s’allument n’importe quand par n’importe qui dans la salle, ni les pop corns qui craquent sous la dent du voisin, ni les spectateurs qui parlent, qui téléphonent, qui sortent, sui entrent, etc. Je ne veux pas faire mon misanthrope mais franchement, c’est devenu difficile de partager ensemble une expérience en salle qui devient de plus en plus individualisée, chacun voulant profiter du spectacle comme bon lui semble et comme bon ne semble qu’à lui seul. Je suis le premier à le regretter…

Et puis, comme dit une amie sage : « tu veux faire des films produits par des types qui ne parlent que de rentabilité et qui au final font des films de m… ? »

Ah, c’est sûr, vu comme ça 🙂

 

 

2 réflexions au sujet de « L’état du cinéma français en chiffres »

  1. Ping : Comment Steve Jobs répond malgré lui à la question de conscience d’un réalisateur de films indépendants voire guérilla | Cinema Scenario

  2. Ping : BAFTA : les films diffusés uniquement en streaming seront éligibles. La révolution est là. | Cinema Scenario

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s